Église Saint-Pierre

Histoire

À Plaisir, la paroisse s’est organisée sous la tutelle de l’Abbaye de Bourgueil, à partir du Xe siècle. Le lieu de culte est alors encore le prieuré. L’église telle que nous la connaissons aujourd’hui aurait été construite vers 1260, grâce aux dons d’Elisabeth de Buc. A l’origine, un monument gothique, dans le style de l’époque, dont les seules traces sont visibles dans le chœur. Depuis le XVIIe siècle, le reste des bâtiments a été reconstruit, remanié, restauré. En conséquence, l’ensemble apparaît quelque peu disparate et s’élève dans un axe décalé par rapport au plan d’origine. L’église adopte alors le nom de Saint-Pierre que Bourgueil avait précédemment attaché au prieuré Notre-Dame. L’existence de la paroisse Saint-Pierre de Plaisir remonte ainsi au XIIIe siècle.

  • 1260-1263 : Construction de l’église financée par Élisabeth de Buc identifiable dans le clocher, le chœur et la chapelle de la Vierge.
  • 1710-1714 : Édification de la chapelle Sainte Julienne, en remerciement de la protection de la Sainte durant la période de guerre et de famine des années précédentes.
  • 1715 : Construction de la nouvelle sacristie.
  • 1848 : Aménagement de la place publique à l’emplacement de l’ancien cimetière.
  • 1855-1859 : Travaux de restauration de l’église définis par l’architecte diocésain Blondel, exécutés par le maçon plaisirois Blondeau.
  • 1863 : Installation d’une horloge dans le comble du clocher.
  • 1872 : Érection d’un monument aux morts de la guerre de 1870 à l’angle Sud-Ouest de l’église qui sera supprimé en 1953.
  • 1902 : Proposition de travaux de restauration par l’architecte A.L. Poisot : reconstruction du mur Sud et du pilier Sud-Est (non réalisés).
  • 1905 : Travaux menés sur la couverture par l’architecte Delaplane.
  • 1922 : Érection d’un monument aux morts de la Grande Guerre à l’angle Sud-Ouest de la place (d’où il sera déplacé en 1962 à son emplacement actuel).
  • 1926 : Construction d’une salle des fêtes entre l’église et le mur du château, laquelle disparaîtra 40 ans après.
  • 1929-1931 : Grands travaux de consolidation de la pile Sud-Est et du mur Sud, et de restauration par l’architecte Delaplane.
  • 1968 : Aménagement d’un parking.
  • 1994 : Mise en sécurité du pilier Sud-Est de la travée du clocher confiée à Thierry Mariage.
  • 2011 : Début du chantier de restauration de l’église
  • 2013 : 16 novembre, inauguration de l'église restaurée

Restauration

Depuis le XIIIe siècle, l'église a subi plusieurs constructions disparates au fil des époques, alourdissant sa structure.  Dans les années 1980, des étais sont installés afin de soutenir les voutes qui menaçaient de s'effondrer. Menacée, l'église Saint-Pierre connaitra heureusement une rénovation de fond en comble entamée au début des années 2010. Cette rénovation ne s'est pas limitée aux murs et aux façades. Elle s'est attachée à redonner leur éclat aux objets, au mobilier, à la charpente afin de retrouver un ensemble architectural homogène et cohérent.

Retrouvez plus de vidéos à propos de la rénovation de l'église Saint-Pierre sur notre chaîne Youtube officielle