Tribunes

Bernard Meyer - Président du groupe Un regard vers l’avenir LR - UDI - Non inscrits

PLAISIR A LE VENT EN POUPE

Dans son dossier spécial « Record de ventes dans les Yvelines » la revue spécialisée LOGIC IMMO du mois d’octobre 2019 note que PLAISIR sort du lot des villes des Yvelines avec un marché immobilier extrêmement dynamique et une hausse des prix au mètre carré de l’ordre de 5 % pour les maisons et en moyenne de 3 % pour l’immobilier…

Si les villes de l’agglomération de SQYattirent promoteurs et acquéreurs, PLAISIR tire donc bien son épingle du jeu.

Pendant ce temps, certains sortent la vieille rengaine de ce qu’ils appellent le bétonnage, et chaque fois il faut rappeler la réalité :

- D’abord s’il y a des constructions nouvelles c’est parce que des propriétaires privés ou des investisseurs fonciers ont démarché des promoteurs ou répondu à des sollicitations pour vendre leurs parcelles pour construire : l’initiative ne vient donc pas de la ville

- Ensuite s’il y a des promoteurs qui construisent et des familles qui investissement c’est qu’il y a un marché, parce que PLAISIR est une ville attractive par toutes ses qualités intrinsèques et que les immeubles proposés sont de qualité, parfois construits à la place de locaux dégradés…, et ces nouvelles constructions redonnent du cachet aux quartiers en valorisant de ce fait les biens existants.

- Enfin n’oublions pas que parmi les acquéreurs de nouveaux logements figurent nombre de Plaisirois (es), jeunes ou moins jeunes, qui s’inscrivent dans un parcours résidentiel et, par la même, dans un parcours de vie…

Une ville qui ne bâtit pas est une ville qui perd des habitants et qui stagne car avec le temps les logements se vident, l’habitat se dégrade, les écoles et commerces de quartiers ferment : ainsi PLAISIR en 2019 compte-t-elle seulement 176 habitants de plus qu’en 2006 et le dernier recensement laissait apparaitre une baisse de 229 habitants entre 2018 et 2019…

Par ailleurs, les études du PLU, en cours, montrent qu’il faut construire en moyenne 150 logements par an pour que la ville ne perde plus d’habitants.

Les nouvelles constructions, les travaux, les équipements, les services aux habitants sont donc autant de facteurs qui jour après jour donnent encore plus de valeur à notre ville.

Alors oui on peut le dire, PLAISIR peut être fière d’accueillir de nouveaux habitants qui nous rejoignent pour notre situation et notre qualité de vie exceptionnelle aux portes de la ruralité, PLAISIR peut être fière d’offrir des parcours résidentiels à ceux qui le souhaitent et surtout PLAISIR peut être fière d’être une ville attirante qui a le vent en poupe parce qu’il y fait bon vivre…




Stéphanie Van Dersteen - Présidente du groupe Libre et indépendant LR - UDI - Non inscrits

UNE VILLE VASSALE

Dans un récent article du Parisien, nous avons relevé une chute de plus de 8% du prix du mètre carré des logements sur Plaisir sur les 5 dernières années, classant notre Ville parmi les plus mauvais élèves du département. Un chiffre sans grande surprise au vu de l’ensemble des constats que nous avons faits dans ces colonnes. Vous voyez au quotidien la dégradation de l’état dans lequel se trouve Plaisir : insécurité, bétonnage, saleté, entretien insuffisant des voiries, du patrimoine, des espaces verts, stationnement de plus en plus anarchique, réduction des transports et des services publics. Notre Maire a abandonné le combat sur l’ensemble des tableaux et plaide l’irresponsabilité face aux différentes strates de l’organisation administrative et aux acteurs privés.

Au lieu d’utiliser à bon escient le pouvoir inhérent à sa présence dans les différents exécutifs locaux, notre édile multiplie les communications de façade sur des projets qui ne verront pas plus le jour que ceux annoncés en 2014. Nous continuons de penser qu’il s’agit d’un choix délibéré. La peur de perdre les sacro-saintes investitures des différents groupements et les postes généreusement indemnisés conduit à une inféodation totale à des politiques pour le moins indifférents à l’intérêt des Plaisirois. En marquant sa dépendance au cartel électoral yvelinois, notre Maire ne brigue-t-elle un nouveau mandat que pour appliquer servilement des directives de l’agglomération ou du département ? Ce n’est pas ainsi que notre Ville retrouvera son attractivité.

www.libreetindependant.plaisir.com




Djamel Niati - Président du groupe À gauche toute : l’humain d’abord Front de gauche

SAUVE QUI PEUT !

En 3 ans 9 élus ont quitté les rangs de la majorité soit pratiquement un sur trois !
Lors du conseil municipal de septembre a eu lieu une nouvelle scission qui a vu cette fois trois élus, et non des moindres puisqu’on compte parmi eux l’adjoint aux finances, quitter le groupe majoritaire. Cette nouvelle défection, après 2016 où des élus, certains membres au Conseil depuis 2001, avaient rompu avec fracas, met deux faits en évidence :
    • d’une part, la gestion sans transparence et autoritaire (pour ne pas dire autocratique de la Maire), qui rebute mêmes ses co-listiers ;
    • d’autre part, l’opportunisme politicien, qui après avoir vu des élus prétendus de gauche virer à la droite macroniste, nous montre aujourd’hui des élus de droite affirmer vouloir « remettre Plaisir en Marche » dans une belle ambiguïté sémantique qui ressemble à une offre de service en quête d’investiture...

Quand le navire coule... Vous connaissez tous la suite du dicton !

Au delà de cet opportunisme électoral, le système opaque d’administration de la Ville mis en place en 2001, a vécu : fissuré en 2016 avec la première scission, l’édifice voit aujourd’hui ses fondations sapées avec le départ de l'adjoint aux finances !
Depuis le début de la mandature, nous dénonçons le manque de transparence, de dialogue, en un mot de démocratie, de Mme la Maire : force est de constater que les derniers événements nous donnent raison !

En mars, nous aurons l’occasion de dire que nous ne voulons plus de cet autoritarisme ni de ces élus opportunistes et de leurs palinodies : ne manquons surtout pas cette opportunité !

www.facebook.com/PlaisirAGaucheToute/ et www.agglosqy.wordpress.com  




Annie-Joëlle Priou-Hasni - Présidente du groupe AEPP Avenir APP/EELV/PS

DÉBANDADE À DROITE ! MAIS QUE FAIT LA GAUCHE ?

Voilà ce qu’on entend à Plaisir. Au conseil municipal du 25/09, le maire adjoint aux finances et deux conseillers municipaux ont rejoint le groupe LREM. Au total, neuf élus auront quitté le groupe de Madame la Maire depuis 2016. Le conseil municipal du mois d’octobre a été annulé ! Que dire de l’image peu sereine que nous donnent les « gestionnaires » élus de la ville ? A droite de l’échiquier politique, ça va jouer des coudes ! « Allons-nous revivre des élections municipales dans la même cour ? » nous déclarent des Plaisirois.

Face à cette configuration, il faut une alternative forte de terrain, pragmatique, concrète, proche des habitants. Elle doit être porteuse d’une identité écologique réelle et d’une grande volonté de répondre aux besoins spécifiques des Plaisirois. Comment ? Vous tous, détenez ce savoir précieux parce que vous connaissez bien votre commune, votre quartier, votre environnement. Il faut une ville consciente de ses capacités, et cette ambition légitime passe par vous.

Nous ne voulons plus d’une gestion empreinte du prisme conventionnel et traditionnel qui a fait son temps. Il nous faut vite accueillir une alternative sachant instaurer une relation directe avec les personnes. Mais attention ! Jamais aucune concertation n’aura de poids si en amont vous n’êtes pas présents et consultés au cœur de ce qui vous intéresse véritablement. Ce système n’est pas un système hiérarchique, mais un processus dynamique de coopération.

Contribuez à faire de la ville votre partenaire !

aepp.avenir@gmail.com




Aleksandar Nikolic - Président du groupe Le Rassemblement Bleu Marine pour Plaisir Front National

AVEC NOUS, LES PLAISIROIS ONT LA PAROLE

Chers Plaisirois,

Après cinq ans et demi de mandat et à un moment charnière pour l’avenir de notre commune, nous vous proposons un nouveau questionnaire afin de mieux connaître et appréhender vos préoccupations. Il sera prochainement distribué dans vos boîtes aux lettres et directement par du porte-à-porte lors d’échanges constructifs.
Pour obtenir ce questionnaire, vous pouvez également contacter le nouveau référent de nos idées à Plaisir Jean-Louis Mettelet par téléphone au 06 42 28 12 44 ou par courriel à « gilles.mettelet@sfr.fr ». Je vous invite donc à vous rapprocher de lui pour évoquer vos suggestions, vos remarques et vos idées pour l’avenir de Plaisir.
 




Bernard Ansart - Groupe « Ensemble, avançons pour Plaisir » LREM- Non Inscrit

BESOIN D'ÊTRE ÉCOUTÉS

Depuis le début de ce mandat, notre groupe minoritaire rassemble des élus engagés au-delà des anciens clivages partisans et qui partagent un socle de valeurs humanistes, républicaines et laïques, des valeurs essentielles de fraternité et de solidarité. C’est ainsi que nous avons participé de façon assidue et active aux commissions où se décide le quotidien des Plaisirois. Loin des idéologies, et des étiquettes politiques, nous avons sans ambiguïté accompagné les orientations de la majorité qui nous semblaient pertinentes tout en proposant des voies de progrès ou des choix alternatifs souhaitables pour notre ville et ses habitants.

Si parfois nous avons eu le sentiment d’être écoutés, trop souvent nous n’avons pas été entendus, bien loin d’un esprit d’ouverture revendiqué. Tout se prépare et se décide au niveau du Maire.

Lors du dernier conseil, la majorité s’est une nouvelle fois fracturée face au même écueil interne et trois élus nous ont rejoints: P.Ginter, ex-adjoint aux finances, B.Fabry et B.Voirin-Métairie ex-conseillers délégués. Ils regrettent tout à la fois un manque de concertation et d'écoute des véritables besoins des habitants et marquent ainsi leur désaccord avec la gestion, les orientations et le mode de fonctionnement suivis par la Maire.

Avec ces ralliements, l’esprit d’ouverture qui nous anime progresse et nous renforce dans l’idée qu’un projet alternatif est possible, avec une vision différente et surtout partagée : prendre en compte les intérêts de la ville et surtout des Plaisirois.

Contact : ensembleavanconspourplaisir@gmail.com