Tribunes

Tribunes du mois de janvier 2020

Bernard Meyer - Président du groupe Un regard vers l’avenir LR - UDI - Non inscrits

QUELLE FRÉQUENTATION AU DERNIER CONSEIL MUNICIPAL DU 18 DÉCEMBRE 2019

La salle était pleine : la première fois depuis bien longtemps. Devrions-nous nous réjouir ?
Elle fut animée de bruissements, d’échanges entre personnes que nous n’avions jamais vues en bientôt 6 années de mandature, ou dans les manifestations municipales.

Leur intérêt porté aux débats fut surtout axé sur … l’utilisation de leurs téléphones portables : intéressant non !

Merci à eux : il n’est jamais trop tard pour s’intéresser à la vie de la cité (sur un écran !) plutôt que de rester passif.
Mais, sapristi, y a-t-il eu un événement singulier, passé ou à venir, qui les auraient attirés plus particulièrement à cette avant-dernière séance ?

Au-delà de cette fréquentation inhabituelle, il fut extrêmement intéressant de noter l’agressivité des questions, sur des sujets qui ne posèrent jamais de problèmes auparavant, voire même qui ne suscitaient aucun intérêt particulier de l’opposition, ou firent consensus par toutes et tous jusqu’à présent.
Comme c’est étrange, y aurait-il un évènement à venir qui les auraient incités à un tel revirement, une telle altitude théâtrale ?

Je ne voudrais pas parler de questions posées par certains élus qui n’écoutent même pas les réponses et engagent de facto à voix haute des conversations avec leurs voisins les plus proches !
Question : qu’est ce qui peut susciter à une telle attitude de mépris envers le Maire, les élus et la démocratie !

Je ne voudrais pas parler de ces merveilleux outils que sont les réseaux sociaux quand ils sont utilisés pour communiquer dans le but de construire, de bâtir, d’échanger des idées et de la culture et de l’amitié.
Depuis quelque temps, les rumeurs, désinformations, les attaques personnelles se répandent à la vitesse des réseaux : la majorité de ceux qui les lisent ne sont pas dupes.
Le GBS, le Gros Bon Sens, comme le présentait Madame le Maire aux vœux de 2019, fait le tri.
Se masquer derrière l’anonymat d’un réseau en utilisant un pseudonyme afin de pas être démasqué :
quelle couardise, chers concitoyens, derrière la démarche de ces anonymes ! Quelle lâcheté en refusant d’assumer publiquement leurs propos : leur ignorance des sujets qu’ils abordent est affligeante !
Désinformer, calomnier sont leurs raisons de vivre.
Dites-moi donc, y aurait-il un évènement à venir qui, incite à une telle démarche ?

Sachez que, plus que jamais, nous sommes présents à vos côtés, fidèles, comme nous l’avons toujours été et que nous, nous ne faillirons pas.

A l’heure où débute une nouvelle année, au nom de la majorité municipale je souhaite que 2020 soit une année empreinte de respect et de sérénité et offre à chacune et chacun d’entre vous des très beaux moments. Bonne année 2020 !




Stéphanie Van Dersteen - Présidente du groupe Libre et indépendant LR - UDI - Non inscrits

PLAISIR VAUT BIEN UNE MESSE

Certains de nos collègues semblent avoir oublié que leur mandat dure six ans en se lançant déjà dans la course pour récupérer le trône de maire et les strapontins d’adjoints. Du côté des « marcheurs », l’ancien adjoint aux finances a choisi de s’allier avec des adversaires politiques combattus avec fermeté depuis des années pour leur désastreux bilan et la dette abyssale qu’ils ont laissée à la Ville. Tout cela après avoir défendu les décisions discutables du maire et de la majorité…Toute honte bue, et en ayant à peine esquissé des bribes de programme pour la Ville,  les candidats déclarés nous donnent un spectacle déconcertant d’opportunisme dans une quête du Saint Graal des investitures de tout bord, en montant d’étranges attelages électoraux.

Bonne chance à eux pour réussir à nous proposer autre chose qu’une lutte intestine bien loin d’un combat pour traiter les préoccupations quotidiennes de la Ville. 

Bon courage à vous, Plaisiroises et Plaisirois, face à ces clivages stériles, ces guerres d’egos et ces retournements de veste toujours du bon côté.

Notre groupe vous adresse ses meilleurs vœux de bonheur et de réussite ainsi qu’à vos proches. En cette année de renouvellement électoral, nous ne pouvons que vous souhaiter de désigner des élus sincères, cohérents, attachés à l’intérêt général et dont l’engagement public vise à porter votre voix pour faire de cette ville ce que vous voulez en faire.

www.libreetindependant.plaisir.com
 




Djamel Niati - Président du groupe À gauche toute : l’humain d’abord Front de gauche

LE CHAUDRON ET LA MARMITE...

L’approche des élections municipales suscite un remarquable déploiement de démagogie: d’aucun-e-s cachent avec des pudeurs de gazelle leurs étiquettes politiques subitement devenues encombrantes, tandis que d’autres en changent comme on met au panier un linge devenu douteux et se hâtent de renier avec une noble indignation ce dont la veille ils étaient les complices...
De ce dernier genre, M. Ginter nous présente jusqu’à la caricature, l’illustration parfaite. Depuis dix ans il élabore tous les budgets de la Ville, mais aujourd’hui il s’emploie à dénoncer, avec un humour douteux, «l’addition scandaleuse et la cuisine trop salée de Mme K ». La critique est certes justifiée, mais elle s’applique au premier chef à cet adjoint zélé aux finances qu’il fut lui même, et resta avec constance, même quand une partie de la majorité contesta la hausse des impôts locaux ! C’est sûrement ce qu’il voudrait faire oublier... Notons au passage, qu’avec l’expression « Mme K », il reprend sans vergogne une formule dont nous usons depuis des années, nous ne l’avons certes pas déposée, mais cet hommage involontaire du vice à la vertu ne
doit surtout pas être considéré comme une affinité quelconque entre lui et nous. Pas plus que nous n’en avons avec l’équipe sortante ni avec quelque opportunisme local qui se prétendrait « apolitique & citoyen ».
Ce revirement tardif du nouveau «marcheur» ne manquera pas de nous remettre en mémoire cette expression du bon sens populaire moquant le chaudron qui se prend un jour à dire à la marmite : « dis donc, qu’est-ce que tu as le c... sale ! »
https://www.facebook.com/PlaisirAGaucheToute/ et https://contrepointsite.wordpress.com/




Annie-Joëlle Priou-Hasni - Présidente du groupe AEPP Avenir APP/EELV/PS

EN 2020, DÉCIDONS NOTRE VILLE !

Subir le bétonnage, l’absence de médecins, des voies non sécurisées, toutes ces dernières années sans cinéma ? Accepter un greenwashing municipal tardif, sans cohérence, comme de céder à une société privée un bois de près de 9000m² dans la Vallée Génival ? Si ce n’est pas dénué de bon sens et anti-écolo, ça ! Nous avons voté contre.  De la même façon, nous resservir un humanwashing qui produit pourtant, au sein des services municipaux, un taux élevé d’absentéisme, preuve de mal-être ?

Au cours de notre mandat d’élues d’opposition, nous avons eu à cœur d’accompagner les Plaisirois dans leurs interrogations, malgré des informations de la Municipalité souvent tronquées, éparses et opaques.

Nous étions sur le terrain :

- pour soutenir le Comité « plus de bus », les centres d’accueil de loisirs, le périmètre scolaire, les assistantes maternelles indépendantes, le vélo dans la ville, la cantine bio…

- pour refuser la privatisation abusive de voieries, la suppression des éducateurs spécialisés…

Face à une politique budgétaire de Mme la Maire n’entreprenant rien sans subvention, les besoins des Plaisirois passent à la trappe. Comment se sentir reconnu, valorisé, compris, si la ville n’est pensée qu’en termes de chiffres ?

Ne nous trompons pas : comme Mme Kollmansberger, M. Ginter, son ex-adjoint, restera un fidèle héritier de l’actuelle majorité dont il orchestrait les Finances encore en Septembre.

Il est temps de repenser à une ville plus écologique, plus solidaire, plus humaine,

En vous souhaitant une très bonne année !

aepp.avenir@gmail.com

 

 




Aleksandar Nikolic - Président du groupe Le Rassemblement Bleu Marine pour Plaisir Front National

BONNE ANNÉE 2020

En raison de l’interdiction de promouvoir notre candidat durant la campagne officielle des Municipales 2020, nous vous souhaitons simplement une bonne année 2020 en bonne santé, avec beaucoup d’amour et de bonheur. Faites en sorte que cette année soit pleine de nouvelles idées, de nouveaux projets concrétisés, d’inspiration et d’ambition…




Bernard Ansart - Groupe « Ensemble, avançons pour Plaisir » LREM- Non Inscrit

NOTRE VILLE DE DEMAIN, C'EST VOTRE CHOIX D'AUJOURD'HUI !

En ce début d’année 2020, nous vous présentons nos meilleurs vœux à chacune et chacun. En cette fin de mandat municipal, revoyons le bilan rapide de ces six dernières années. Comme vous l’aurez constaté, la majorité en place ne perd pas de temps pour vanter par des communications tous azimuts, les réalisations qui font sa fierté souvent usurpée, mais surtout pour compenser celles qui n’ont été que peu ou pas mises en place. Pour magnifier l’ensemble, la période passée de Noël n’aura jamais été autant illuminée, cherchant à nous faire oublier des choix urbanistiques discutables qui altèrent notre qualité de vie, une mobilité obstruée et des modes de déplacement du siècle dernier, un retard abyssal sur les problématiques environnementales, une fracture entre nos quartiers, une insécurité grandissante, une jeunesse qui s’ennuie et souhaite quitter cette commune ! Au cours de ce mandat, notre groupe d’élus de l’opposition est resté constant sur ses valeurs au service de l’intérêt général, tout en accompagnant les débats de manière constructive, sans être entendus. Notre vision et notre ambition collective s’enrichissent d’un élargissement de notre groupe d’élus depuis septembre dernier. C‘est la prise de conscience de chacun, sur le quotidien que nous voulons, et celui dont nous ne voulons plus, qui déterminera la physionomie de notre ville pour les prochaines années. Ce choix, vous reviendra en mars, et vous avez jusqu’au 7 février pour vous inscrire sur les listes électorales.
Mail : Ensembleavanconspourplaisir@gmail.com