Covid-19

Masque obligatoire dans certaines rues

Aux abords des lieux fréquentés par le public, le port du masque devient obligatoire dès que plusieurs personnes sont regroupées et ne peuvent respecter une distance physique d'un mètre.

Publié le

En raison de l'augmentation du nombre de cas de COVID-19 qui touche particulièrement l'Île-de-France, la Ville de Plaisir a pris un nouvel arrêté municipal qui rend le port du masque obligatoire en cas d'affluence et pour tous les regroupements sur l'espace public, dès qu'une distance d'un mètre ne peut être observée entre plusieurs personnes qui ne sont pas issues du même foyer.

  • Sont particulièrement visés par cet arrêté, les abords des lieux propices aux regroupements : gares, écoles, commerces, parcs, arrêts de bus, marché...
  • Une tolérance sera appliquée pour les personnes qui sont issues du même foyer. Elles devront cependant, elles aussi, porter un masque dès lors qu'elles se trouvent à proximité d'un regroupement.
  • Les services de police veilleront à l'application de cet arrêté et auront une action essentiellement préventive afin de sensibiliser la population à la nécessité de porter le masque lorsque la distanciation sociale ne peut être observée. La ville a par ailleurs organisé plusieurs distribution de masques lavables pour l'ensemble de la population.
  • Considérant l’impossibilité de certaines personnes à porter le masque, l’arrêté ne s’applique pas aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical ainsi qu’aux personnes pratiquant une activité physique individuelle.
  • L’arrêté entrera en vigueur à partir du lundi 24 août et sera appliqué jusqu’au dimanche 1er novembre 2020. Le non-respect de l'arrêté pourra être sanctionné, à partir du 1er septembre 2020, d'une amende de 1ère classe, d'un montant de 38€. Cette mesure complète l'obligation de porter un masque dans les lieux clos et dont le non-respect entraine une amende de 135€.
  • Cet arrêté concerne toute personne circulant sur l'espace public, de 6h30 à 20h, à partir de l'âge de 11 ans.
  • Pour voir l'intégralité du texte, téléchargez l'arrêté municipal n°2020-674